En circonscription

Séminaire régional des Etats Généraux de l'Alimentation de Dijon.

Il s’agissait de réfléchir collectivement aux innovations qui permettraient de répondre à certaines des tendances de consommation à l'horizon 2025, que seraient :
- une alimentation durable,
- proximité,
- plus de transparence,
- santé/bien-être et accessibilité pour tous

Ces tendances ont été dégagées par l'étude du Centre d'Etudes et de Prospectives
Vous pouvez d’ailleurs trouver plus de détails et notamment des fiches détaillées sur ces 4 tendances ici : 
http://agriculture.gouv.fr/etude-prospective-sur-les-compor…

Nous avons également échangé sur le comportement alimentaire actuel : Durée du repas raccourcie, préparation la plus rapide possible. L'alimentation devient aujourd’hui secondaire. Nous n’avons jamais consacré aussi peu d'argent pour se nourrir.

Les grandes tendances :
Manger devient de plus en plus se soigner
Ce que je mange doit me soigner
Fin d'une tradition gastronomique
Éloignement de la cuisine traditionnelle vers une cuisine de plus en plus d'assemblage

Le consommateur recherche des prix bas, de la qualité, et un plat qui se cuisine rapidement.
De plus en plus nous sommes des consommateurs Globalisés (à la fois global mondialisation et a la fois très local).

Les Etats Généraux de l’Alimentation, lancés le 20 juillet dernier, ont pour ambition de faire émerger des solutions nouvelles, permettant aux producteurs de vivre dignement de leur travail grâce à des prix justes, en développant la multiperformance et l’adaptation de l’agriculture aux enjeux de demain, tout en assurant une alimentation saine, sûre et durable à chacun.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.