Questions écrites

Mme Barbara Bessot Ballot attire l'attention de Mme la ministre du travail sur les grandes orientations de la future réforme de l'apprentissage, sujet sur lequel le Président de la République avait pris des engagements forts au moment de sa campagne. Il est évident que, conformément aux engagements pris l'année dernière, une réforme de l'apprentissage est la bienvenue, tant l'apprentissage facilite l'insertion professionnelle des jeunes qui l'ont suivi et accroît considérablement le niveau de qualification de la population active. Il est louable que, toujours en phase avec ce qui avait été promis, les branches professionnelles soient largement associées dans la définition des programmes, dans l'organisation des formations, ainsi que dans la définition des métiers pour lesquels les formations par apprentissage doivent être privilégiées. Pour autant, les régions, qui jouaient un vrai rôle de régulation publique dans le domaine de l'apprentissage, voient leur rôle quelque peu diminué au profit des branches, d'après les annonces faites la semaine dernière. Les conseils régionaux sembleraient désormais uniquement chargés de responsabilités d'information et d'orientation. Les régions sauront évidemment s'acquitter avec talent de cette mission d'orientation et d'information des jeunes. Néanmoins, ne serait-il pas judicieux de donner aux branches la chance de bénéficier de l'expertise que les régions ont développée dans le domaine de l'apprentissage jusqu'à présent ? Ainsi, elle lui demande si associer pleinement les régions aux branches dans l'encadrement de l'apprentissage ne permettrait pas une coordination optimale des formations, à même de satisfaire à la fois les exigences des métiers et des filières professionnelles et les exigences liées à la spécificité de certains territoires, notamment les territoires ruraux.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.