À l'assemblée nationale

Dans le cadre du Salon des Entrepreneurs, le Premier ministre a annoncé ce jour plusieurs mesures en faveur du développement des entreprises :

  • Favoriser l’essor des petites entreprises est une priorité du Gouvernement parce que nous voulons réparer le pays, et que pour cela, nous avons besoin de renforcer sa capacité à produire et à innover 
  • De nombreuses mesures ont déjà été engagées dans ce sens, entre autres : ordonnances sur le Code du Travail, réforme de la fiscalité du capital, suppression du régime social des indépendants, création d’un droit à l’erreur .
  • Nous souhaitons maintenant poursuivre le combat et même passer à la vitesse supérieure , notamment via le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE). Notre objectif avec le PACTE : lever le maximum d’obstacles pour aider les entrepreneurs à faire grandir leurs PME ! 
  • Nous allons d’abord œuvrer à plus de simplicité pour les entrepreneurs Arrêtons de faire compliqué quand on peut faire simple. 
    • Permettre de créer son entreprise en ligne, en 30 minutes et pour un coût limité ;
    • Simplifier et lisser les seuils qui s’appliquent aux entreprises ;
    • Créer un registre unique des informations relatives aux entreprises
  • Deuxième chantier : le développement des compétences.
    • Consacrer 15 Mds€ sur 5 ans à ce défi, via le plan investissement compétence ;
    • Réformer la formation professionnelle et l’apprentissage, avec notamment  la création d’un compte personnel de formation facile d’accès, opérationnel et mobilisable sans intermédiaire.
  • Enfin, nous continuerons à renforcer l’attractivité et la compétitivité de nos entreprises :
    • Orienter l’épargne des Français vers les entreprises, en développant des produits d’épargne longs, comme l’épargne retraite ;
    • Promouvoir les échanges entre le monde de la recherche et les entreprises, en facilitant l’implication des chercheurs dans une activité économique liée à leurs travaux ;
    • Supprimer la stigmatisation des entrepreneurs ayant connu l’échec, en revoyant les indicateurs de la Banque de France
  • Nous travaillons sur l’ensemble de ces chantiers avec un agenda resserré :
    • Les premières mesures sur l’apprentissage seront annoncées ce weekend ;
    • Des mesures pour renforcer l’accompagnement de nos entreprises à l’export seront annoncées le 23 février ;
    • Le PACTE sera présenté en Conseil des ministres le 18 avril

Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.