À l'assemblée nationale

La Cour des Comptes a publié un rapport sur « l’avenir de l’assurance maladie » préconisant entre autres la fin de la liberté d’installation des médecins libéraux et le plafonnement des dépassements d’honoraires.
L’ambition qui guide les recommandations de la Cour des comptes est aussi celle du Gouvernement : celle d’un système de santé plus efficace et plus juste, assurant la pertinence, la qualité et la sécurité des soins pour tous les Français, dans tous les territoires.

N...éanmoins, sur certains sujets, le Gouvernement ne partage pas les moyens préconisés :
· S’agissant de la lutte contre les déserts médicaux : il s’agit d’une priorité. Chaque citoyen doit avoir accès à une médecine de qualité, quel que soit l’endroit où il vit.
Le plan présenté par la ministre de la santé le 13 octobre propose un panel de solutions pragmatiques, notamment la généralisation de la télémédecine.

· Concernant les restes à charge pour les lunettes et les prothèses dentaires et auditives, nous tiendrons notre engagement de proposer aux patients une offre sans reste à charge pour ces produits de santé essentiels du quotidien. Cela passera par une meilleure articulation entre couvertures de base et complémentaire.

· Au sujet de l’engorgement des urgences, le constat est partagé avec la Cour. Pour les désengorger, la ministre a évoqué plusieurs pistes : améliorer la permanence des soins en médecine de ville ; adosser des maisons de santé ou des réseaux de soins auprès des services hospitaliers, ou encore travailler sur la gradation des prises en charge entre les groupements hospitaliers de territoire.
Là encore, il ne peut y avoir de solution simple ni de réponse unique à un problème bien complexe...


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.