À l'assemblée nationale

Le Gouvernement porte une ambition forte pour l’industrie française, dont le développement est seul à même d’apporter une réponse durable et profonde aux problèmes du chômage de masse, de la dégradation des comptes publics et des inégalités sociales et territoriales.

Des mesures fortes ont d’ores et déjà été prises pour soutenir la compétitivité de nos entreprises : modernisation du code du travail, baisse de l’impôt sur les sociétés, suppression de l’ISF et mise en place du... prélèvement forfaitaire unique, transformation du CICE en allègements de charges sur les bas salaires. Le Gouvernement est prêt à poursuivre la baisse des charges.

Il s’agit de conduire une politique industrielle tournée vers l’innovation et la montée en gamme.
Le Gouvernement va créer un Fonds pour l’innovation et l’industrie, doté de 10 Mds €. Financé par des cessions de participations publiques, il sera opérationnel dès le 1er janvier 2018.

Dans un contexte de transformation profonde de l’économie, l’ambition industrielle passe aussi par un investissement dans les compétences et la rénovation de la formation professionnelle. C’est l’objet du plan d’investissement dans les compétences de 15 Mds €, ainsi que des discussions engagées sur la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, qui déboucheront sur un projet de loi au printemps 2018.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.