Barbara Bessot Ballot

[Déplacement ministériel] Joël GIRAUD, Secrétaire d'État chargé de la Ruralité

Sur le terrain

  • Une ruralité dynamique avec des projets audacieux 

 

Joël GIRAUD, Secrétaire d'État auprès de la Ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, chargé de la Ruralité, est allé à la rencontre des forces vives de la Haute-Saône, territoire rural où fleurissent bon nombre de projets d’avenir.

La municipalité de Marnay lui a présenté le Moulin, friche industrielle de cœur de bourg rural reconvertie en lieu de vie attractif, réhabilité par un architecte franc-comtois en partenariat avec l'Etat.

Une présentation du futur espace France Services à la mairie ainsi que de la démarche France Service en Haute-Saône par le Sous-Préfet de Lure en charge de la ruralité pour le département, a été réalisée.

 

  • Territoires de cohésion au cœur de la relance

 

Le Ministre s'est ensuite rendu à Gray, commune sélectionnée dans le cadre du programme « Petites villes de demain », au titre de son projet de centre-ville.

L’occasion de découvrir les lieux de construction du projet de réaménagement de l’ilot, celui de l’école de musique, co-financé par l’Etat au titre de France Relance, ainsi que du projet de bâtiment dédié à la maison des associations, au CCAS, au Musée Espéranto et aux archives départementales.

 

  • Energies renouvelables en Haute-Saône

 

Ce déplacement s'est conclu avec la signature du Ministre de la convention pour l’avenir énergétique de la Haute-Saône au College Sonia Delaunay à Gray.

Avec l'aide d’outils adaptés, notamment les énergies renouvelables, entre 2030 et 2050, en partenariat avec l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires, cette convention doit remplir deux objectifs : 

 

  1. réaliser une étude prospective de la consommation d’énergie en Haute-Saône (61 000 €) ;

    Il s’agira de maitriser l’énergie, réduire la consommation et le stockage de carbone.

  2. dresser l’état des lieu de la production d’énergie sur le département  (71 600 €).

    Déterminer les moyens de mettre en œuvre ou de faciliter le développement des énergies renouvelables.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.